mercredi 14 mars 2012

Les figures illustres du Brabant wallon. Épisode 1 : Maurice Thibaut de Maisières à Braine-l'Alleud

La première étape de notre périple nous conduit à Braine-l’Alleud et très précisément à la chapelle du prieuré de l’Ermite ou chapelle dite de Jéricho, signalé en 1131 par une donation du duc de Brabant à l’abbaye de Gembloux. A travers ce lieu, nous découvrons le parcours et destin d’un ecclésiastique,  Maurice Thibaut de Maisières.



(Documentation Brania)
 Maurice Thibaut de Maisières (1900-1953), n’était pas un natif de Braine-l’Alleud mais son œuvre lui permit de faire partie des « célébrités » de la commune.
Intéressé par les Lettres, il entreprit au séminaire Léon XIII à Louvain des études de philologie et lettres, ainsi que de théologie. Licencié en archéologie et histoire de l’art, dès son entrée dans la vie professionnelle en 1927, il s’intéressa au patrimoine médiéval brabançon. Il est considéré comme « un spécialiste incontesté du gothique brabançon, un expert systématiquement consulté dans la restauration de bâtiments gothiques ». in Nouveau dictionnaire des Belges, II, Le Cri, 1999, p. 250
Il fut également un homme de foi, ordonné prêtre en 1926, vicaire à la paroisse Notre-Dame de La Cambre en 1932. Le titre de chanoine lui fut décerné  à titre honoraire en 1951 en remerciement de ses contributions scientifiques. Il reçut également les titres d’Officier de l’ordre de la couronne et Chevalier de l’ordre de Léopold.
Outre son activité professorale, il s’investit dans la vie culturelle belge. Ainsi, il entra en 1928 à la Société royale d’Archéologie de Bruxelles. Avec l’historien Jacques Lavalleye et le comte Joseph de Borchgrave d’Altena, il mit tout en œuvre pour emmener les membres de la Société à la découverte des églises brabançonnes. Il devint également membre correspondant dans le Brabant de la Commission Royale des Monuments et sites et cinq ans plus tard membre effectif (1939). On lui doit le sauvetage de plusieurs bâtiments religieux.

C’est vers les années 1935-1936 que le chanoine Maurice Thibaut de Maisières s’intéressa à la chapelle de l’Ermite.



La chapelle en 1935
(Documentation Brania)
    
Des contacts avec le baron Raymond Snoy lui permirent après négociations de conclure avec un acte notarial de location temporaire de la parcelle. Jusqu’à sa mort en 1953, il se consacra surtout au sauvetage du sanctuaire. Une association sans but lucratif fut constituée, Ligue pour la restauration du Vieux-Moutier de l’Ermite. Un appel à la presse fut lancé dans le Soir illustré du 29 octobre 1935 avec des photos de la chapelle délabrée ainsi qu’un appel aux dons.





Christ aux outrages
(Documentation Brania)
 Les dons ont permis les premiers travaux mais l’abbé dut assurer de ses propres deniers la poursuite des travaux. Inlassablement, il œuvra pour terminer le gros œuvre mais également à enrichir l’intérieur de la chapelle. Citons, entre autres, une statue romane de Notre-Dame de la Rose, en chêne polychromé de la fin du XIIe siècle et un Christ aux outrages du XVIe.


  Thibaut de Maisières décéda le 15 août 1953. Il fut inhumé au pied de la chapelle. Neuf jours avant sa mort, il avait fondé une asbl, Prieuré de Jéricho, qui assure encore aujourd’hui la gestion et l’administration de la chapelle.
La chapelle fut classée par un arrêté signé de Léopold III en 1936, en raison de sa valeur artistique, archéologique et historique. Mais c’est bien Thibaut de Maisière qui a sauvé cette délicieuse petite église désaffectée, devenue par les malheurs du temps, une grange abandonnée de la ferme voisine… propos tenus par  Mr Saintenoy, architecte bruxellois (1929)

Pour en savoir plus :

La chapelle de l'Ermite / René Pède
Rif tout dju, n° 400, supplément 1, mai 1998

La Chapelle de l'ermite à Braine-L'Alleud / Gladys Guyot
Brabant, n° 5, novembre 1985, p. 22-31

La chapelle de l'Ermite à Braine-l'Alleud / René Pède
Revue d’histoire religieuse, tome 8, fascicule 3, 3e trimestre 1994

La chapelle de l'Ermite sous l'Ancien régime (1456-1789) / Christian Baes
Brania, n° 2, 2004, p. 25-28

La chapelle du prieuré de l'Ermite : un musée d'art brabançon / Jean Bosse, Marie-Thérèse Brassinne, Christian Baes
Brania, 2010, p. 1-120

Le couvent de l'ermite à Braine-l'Alleud / Jean Bosse, Charles Van Gucht
Revue d’histoire religieuse, tome 9, fascicule 4, 4e trimestre 1995, p. 220-226

Le couvent de l'Ermite à Braine-l'Alleud / Jean Bosse
Braine-l'Alleud : Association du musée de Braine-l'Alleud, 1983. - 54 p. : ill, photos ;
30 cm

Maurice Thibaut de Maisières restaurateur de l'Hermite / Christian Baes
Glanures au fil du temps, n° 51, 2003, p. 34-40

Sur la Route du Roman Païs, Braine-L'Alleud / Octave Hendrickx
Brabant, n° 5, octobre 1975, p. 32-42







mardi 13 mars 2012

Les figures illustres du Brabant wallon : feuilleton en 27 épisodes

Les journées du patrimoine du 8 et 9 septembre 2012 mettront à l’honneur les personnalités qui ont marqué par leurs actions la vie de leur province, le Brabant wallon.
A cette occasion, nous vous proposons de redécouvrir les 27 communes du Brabant wallon à travers les personnalités historiques, scientifiques, artistiques, … qui ont laissé une empreinte dans l'histoire de notre province.


Partons à la découverte de ces personnages souvent méconnus.
Le feuilleton nous emmène cette semaine à Braine-l’Alleud, première étape du voyage.

A très bientôt avec notre premier épisode.