mardi 4 mars 2014

Les géants du Brabant wallon.01

La nature se réveille, le printemps pointe le bout de son nez et les cortèges carnavalesques sont de retour.
Cette année encore, les géants seront au rendez-vous dans de nombreux endroits du Brabant wallon à l’occasion du carnaval.

Le géant Goliath est un des plus anciens (XVe siècle) et de nombreuses villes en Belgique en possédaient un. C’est le cas de Nivelles où l’on mentionne déjà le Grand Goliath en 1457. Il abandonne sa personnalité biblique à partir de 1584, devient l’Argayon et se marie en 1668 avec l’Argayonne. Ils seront parents du «  petit » Lolo au XVIIIe siècle.
Les géants nivellois ont fait l’objet d’études sérieuses, ce qui ne semble pas être le cas pour ceux des autres communes du Brabant wallon.

 
Source : Wikipédia

Voici un inventaire des géants brabançons wallons. Celui-ci est constitué sur base des renseignements pris sur : http://www.pixelsbw.com/index.htm

 

Beauvechain : le géant Henri II à Hamme-Mille en souvenir du fondateur de l’abbaye de Valduc, le Duc Henri II de Brabant et le géant Fred à Tourinnes-la-Grosse.

Braine-L’Alleud : les géants Pierre et Marie (créés dans les années 70) rappellent deux personnages du temps passé, de même les géants Léon Tauti et Marie Amand (créés en 1981) rendent hommage à deux commerçants des années 1920.
Le Dragon de l’Estrée (1931, 11m de long) fait revivre une vieille tradition.
Braine-l’Alleud compte 3 chevaux-godets : Kiki, Bebel et Flikka.
A Lillois les géants Antoine et Léonie accompagnent l’ensemble Clap’Sabots.
Quant au géant Gamin, il a été créé par des élèves de l’école communale en 2004.
A Ophain, le géant Frênois Ier créé par les élèves de l’école du Grand Frêne en 1997 et sa compagne, la géante Frênoise (créée en 2000). Le géant Frénégond est leur fils.

Braine-le-Château : les géants le Comte Brainus (1982) et sa compagne, la Dame de Noucelles symbolisent la fusion de Braine-le-Château et de Wauthier-Braine. En 2002, leur fils, Jean du Bailly, est né. Les géants de Braine-le-Château participent au carnaval local ainsi qu’aux Rencontres médiévales.

Court-Saint-Étienne : le couple de géants Djoseph et Adolphine a été créé à l’occasion du 150e anniversaire de la Belgique.

Genappe : Gus et son épouse Rosine représentent les tenanciers d’un café tenu plus de trente ans à Genappe. Le géant P’tit Jules,(2.10m) leur fils né en 2005 et leur fille Mathilde (2.50m) née en 2010 complètent la famille.

Grez-Doiceau : Marie Crayeux (en hommage aux travailleurs des carrières de craie) et Telesphore Blangilet (rappelle les notables qui portaient un blanc gilet le dimanche), couple de géants créé en 1986, ont deux enfants Gigi et Gus (1988).
Le géant Lulu (1994) et le géant Serge (2003) ont été créés en hommage à deux personnalités de la commune. Bossut-Gottechain a également ses géants Gudule et Philibert.
Quant à Néthen, c’est le géant Le Cagne (4.25m et 100kg) qui a été présenté au public en 2006 par les « Amis de Néthen ».

Hélécine : c’est à Neerheylissem que le géant Max a été créé en 1994 par le club carnavalesque « A mon nos Otes ».

Incourt : le géant Maître Courtois (4m de haut), né en 1999 en hommage à une bière locale.
Le géant Petbaye (Piétrebais en wallon) est un géant épouvantail devenu célèbre en 2000. Il est en paille et mesure 4.5 m de haut sur 4.2 m d’envergure les bras ouverts.
Enfin, le géant Henri le jardinier, est le géant de la fête du chou à Roux-Miroir.

Ittre : les géants Adolphe et Adolphine symbolisent les anciens serviteurs du château d’Ittre.
Á Haut-Ittre, les géants Lydie et Julion des Rousses (nom d’une ancienne ferme du village) sont des petits géants portés sur les épaules. Virginal possède également son couple de géants, Gus et Jeannette, symbolisant la fusion des communes d’Ittre et de Virginal.

Jodoigne : possède des géants créés en 1955, mariés en 1976, Djan-Dore et Dorine-Jane, inspirés des « Dorlodos », un danseur et danseuse d’un ancien groupe de danse du quartier Saint-Lambert.
Jodoigne possède également le géant Gobiery fiancé à Maladrée en 1990 et les géants Aline et Don Camillo créés en 1994.

La Hulpe : les géants le Grand Colas et Nananne sont déjà cités en 1730.
En 1912, le Grand Colas, symbolisant un paysan au repos, est reconstitué mais disparaît lors de la 1e  guerre mondiale. Il revient en 1952 jusqu’en 1970. Ils ont un fils né en 1984, Jean-Baptiste, un bébé géant porté par sa maman.
Marius (prénom méridional) est né en 1956 à la Gaillemarde, il est l’oncle de Jean-Baptiste. Il représente un gaillard prenant la vie du bon côté.
Toute la famille est remise sur pied et rhabillée en 1980.

 
N’hésitez pas à consulter http://www.pixelsbw.com/index.htm pour compléter vos informations. Nous continuerons le tour des géants du Brabant wallon prochainement et nous nous pencherons particulièrement sur ceux de Nivelles qui sont les plus anciens géants de la province mais aussi de Belgique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire