mardi 26 août 2014

Les figures illustres du Brabant wallon. Épisode 19 : Désiré-Joseph d’Orbaix de Thorembais-les-Béguines (Perwez)

Nous allons rendre hommage lors de cette 19ème étape à un poète de Thorembais-les-Béguines, Désiré-Joseph d’Orbaix, véritable chantre de la campagne thorembaisienne.

C’est à l’école communale, érigée à la place de l’ancien béguinage, qu’est né en 1889 Désiré Debouck, fils de Florian Debouck, maître d’école à Thorembais-les-Béguines et de Marie-Adèle Theys, originaire du village voisin d’Orbais.


Plaque à l'école de Thorembais-les-Béguines rappelant la naissance du poète
 dans l'immeuble, remplacée en 2013
Souvenir perwézien, 112
Il devient instituteur comme son père avant de faire une brève carrière dans le journalisme : un an à Paris au « Matin » et à « l’Intransigeant », ensuite à Bruxelles au « Soir » avant de fonder une revue « la Bataille littéraire » qu’il dirigea avec Alex Pasquier.

Il réintègre ensuite l’enseignement où il fut promu inspecteur.

Mais Désiré Debouck sous le pseudonyme de Désiré-Joseph d’Orbaix fut également un poète, romancier, conteur reconnu au-delà de sa région et publié dans neuf éditions différentes.       

Il s’est fait connaître par Le Don du Maître (1922) où il évoque la grandeur et les souffrances d’un enseignant. C’est cette année là qu’il prend son nom de plume. L’auteur publie ensuite Le temps des coquelicots, La campagne enchantée, Ciels perdus, Le village envolé, Les complaintes de l’absence, Le cœur imaginaire… Il mélange les genres littéraires : contes, nouvelles, romans et poèmes.

 

Ses poèmes sont des hymnes à la nature où l’ amour pour la Hesbaye de sa jeunesse transparaît. Son pseudonyme « d’Orbaix » n’est pas innocent.

Laissons la parole au poète :

Près des ruisseaux du jour, la nuit verte des prés
J’ai retrouvé mon beau jardin de Pentecôte,
Et la branche allumant un feuillage où tressaute
Le feu dont l’oiseau fait son refrain diapré
[…]
Je suis tranquille, ici, de ce que je célèbre :
Si je meurs, qu’on me jette à ces terreaux d’été !
Des jours rayés d’épis germent dans leurs ténèbres,
Ma voix rejaillira du sol qu’elle a chanté

Extrait du poème Village envolé où l’auteur fait allusion à sa jeunesse, au climat, aux événements du village.

Dans les contes Le cœur bleu et La Hesbaye, l’écrivain localise plus précisément paysages et personnages de la Hesbaye. Un des lieux dits de Thorembais-les-Béguines est cité :     

 ….la fermette près du ruisseau, au hameau de Rivaupont….

 Un soir que la glèbe m’aura fait signe, je reviendrai des villes immondes vers mon village inoublié. Je vous évoquerai de nouveau, Ô mes aïeux de Hesbaye !....

Dans Le cœur imaginaire  on assiste à la vie d’un village : Thorembais-les-Bégines.

…. Le soir, les paysans s’assemblent de l’autre côté de ma gloriette, au pied du mur. Je distingue la voix perçante d’Elie, le rire de Séha-le-bourrelier, le sifflet de Milaire surnommé le petit Delhaize. Bien loin d’eux, on entend le rossignol qui commence, quand la lune glisse derrière les branches de Longpré. […]

C’est ici une chronique villageoise où le lecteur partage la vie quotidienne des gens de Thorembais.

 […] Le pays est riche en couleurs, entre les grands horizons bleus, de mars à juin courent des frissons verts à l’infini : bientôt les lins ont du ciel plein les yeux, les trèfles saignent par leurs cœurs écarlates, les betteraves luisent comme un métal poli sous la lumière ; et quand les moissons jaunissent, criblées de bleuets, de nielles et de coquelicots, on dirait que tout le soleil est tombé en poudre d’or sur la terre…[…]

Dans Le temps des coquelicots, l’auteur décrit avec éclat sa région tant aimée.


D.-J. d’Orbaix est parti trop jeune, à Uccle en1943 à l’âge de 54 ans.

Il a obtenu pour son œuvre littéraire 2 fois le prix de la province du Brabant , le prix de la commune d’Uccle pour Ciels perdus et le prix d’Edgar Poe pour Les complaintes de l’absence.

 

Pour en savoir plus :

A la découverte de l'entité de Perwez / C. Delooz
Lonzée : Delooz C., 2001
154 p. : ill., photos ; 30 cm

La campagne enchantée / D.-J. d' Orbaix ; dessins de Jean-Marie Bertrand
Bruxelles : Éditions Schola, 1934
160 p. : ill. ; 24 cm

Cloche interdite : poèmes / D. J. d'Orbaix
Bruxelles : Éditions des Artistes, 1935
2ème éd. - 97 p. ; 22 cm

Contes et nouvelles / D.-J. d' Orbaix ; dessins de Jean-Marie Bertrand
Bruxelles : Éditions Schola, 1934
159 p. : ill. ; 25 cm

Les deux Thorembais (Perwez) : la Hesbaye et la guerre de 200 ans entre le Brabant et Liège / Joseph Delmelle
Bruxelles : Oyez, 1976
208 p., [52] p. d'ill. : ill., photos ; 24 cm

Le don du maître / D.-J. d' Orbaix
Paris : Monde nouveau, 1922
7ème éd. - 235 p. ; 19 cm

Poésie de Thorembais-Les-Béguines / Joseph Delmelle
Brabant ; nr. 1, 1966, p. 27-31

Le temps des coquelicots : roman / D.J. D'Orbaix
Paris : Monde nouveau, 1926
189 p. ; 19 cm

lundi 4 août 2014

La guerre 14-18 : Témoignages en Brabant wallon



Invasion de la Belgique par les Allemands ce 4 août 1914 !

 
           Mais qu’en est-il en Brabant wallon ?



La Guerre 14-18 : Témoignages en Brabant wallon